Affiche des Féeries du bocage 2012

Livre I : La genese

La genèse des Féeries du Bocage     Les 2 et 3 juin 2012, avec les Féeries du Bocage, l’intemporel a de l’avenir ...

Lire la suite

Livre II : L'alchimie

L'alchimie... Contrairement à ce que croit le monde, les contes de fées chers à notre enfance comportent plusieurs niveaux d’interprétation. ...

Lire la suite

Livre III : Le temps du jeu

3ème édition des Féeries du Bocage : Le temps du jeu FEERIES 2014 video3 par les-feeries-du-bocage     Les albums photos de l'édition 2014 ...

Lire la suite

Livre IV : La metamorphose

    Après l’Alchimie, après le Jeu et  pour  sa quatrième édition, le festival des Féeries du Bocage  aura pour thème : ...

Lire la suite

Livre V : Les etres de la nature

  Les Êtres de la Nature.   Nous les avons croisés dans les contes de fées qui ont bercé de notre enfance, puis ...

Lire la suite

Livre VI : Chevaliers, princesses et dragons

Chevaliers, princesses et dragons   Nous retrouvons ces trois figures dans les mythes antiques, dans les légendes et les contes jusqu’aux films ...

Lire la suite

Livre VII : Le Bien et le Mal

Le Bien et le Mal   Un vaste sujet abordé en cette VIIe édition du festival des Fééries du Bocage :  Le Bien et ...

Lire la suite

L’association Les Féeries du Bocage organise un festival du merveilleux et de la fantasy

 

Les samedi  1 et dimanche 2 juin à Dormelles (77)

 

On associe souvent la culture à la ville car c’est l’endroit où se concentre la plus grande offre de service. Pourtant, dans nos villages ruraux les  initiatives culturelles ne cessent d’augmenter.

Depuis 2011, l’association Les Fééries Du Bocage organise un festival dont le but est le développement et la promotion d’activités culturelles et de loisirs ayant trait à la féérie et à la Fantasy, un genre littéraire nourri par l’imaginaire, le merveilleux, les contes et les légendes.

Pour sa 8e édition qui se déroulera le 1er et 2 juin 2019 à Dormelles, en Seine et Marne, les Fééries du Bocage propose de découvrir le thème des Forêts Enchantées.

Le siège social de l’association se situe à Blennes sur le territoire de la communauté de communes de Montereau Fault-Yonne (CCPM), et le festival se déroule sur la commune de Dormelles qui se situe sur la communauté de communes de Morêt Seine et  Loing (CCMSL). Une manière de promouvoir l’évènement sur une grande partie des communes rurales du Sud Seine et Marne.

 

Développer la culture

Durant cette manifestation, une trentaine d’auteurs et d’illustrateurs, tout autant d’artisans partagent leur passion et leur savoir-faire avec le public rendant accessible la littérature et l’exposition d’œuvres dans le milieu rural. Des conférences sont proposées au public avec cette année Patrice Bouchardon, écrivain à succès dont le best-seller « L’Energie des arbres » a été traduit en 14 langues, ou avec encore Caroline Duban Docteur en Histoire.

 

Développer les partenariats avec des publics dits prioritaires

Partenariats scolaires et extra-scolaire :  12 classes et un centre aéré

Les élèves des écoles de Thoury-Ferrottes, Flagy, Blennes, Chevry en Sereine, Voulx, Dormelles, Lorrez le Bocage, Diant, Montereau Fault Yonne, Moret sur Loing…) et le centre aéré de Voulx  participent au projet culturel de l’association. Lecture, écriture, créations de livres et/ ou de contes sont devenus des projets scolaires qui sont présentés au public durant le festival. Des bénévoles interviennent tout au long de l’année dans leurs établissements scolaires pour mettre en place un projet dit pédagogique tel des ateliers ludiques, de créations artistiques ou des après-midis contes.   Ces interventions favorisent les échanges et les interactions culturelles.

 

Partenariat sociaux-éducatifs

Depuis l’année dernière, un partenariat a été mis en place avec l’ADSEA 77 (Association d’action éducative et sociale) se situant à la Rochette (proche Melun). Les jeunes filles qui vivent dans ce centre participent à la décoration du site (banderole d’accueil sur le thème des contes, créations de décors passe têtes…) . Toute l’année des bénévoles interviennent dans leur foyer pour organiser des réunions et des ateliers sociaux éducatifs. De leur côté, les jeunes filles participent aux réunions de l’association et certaines d’entre elles sont bénévoles durant le festival.

Un moyen de permettre à ses jeunes filles en difficultés sociales et familiales de s’insérer dans un projet culturel et associatif et de découvrir un milieu artistique différent. Mais surtout une manière de s’investir dans un projet de façon ludique et convivial, de leur apporter de l’autonomie et de favoriser leur bien-être.

Autres Partenariats

Nous allons comme les années précédentes, favoriser les activités pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées. Un partenariat avec la maison de retraite de Dormelles va être mis en place afin que les usagers puissent participer, à leur manière en créant des objets de décorations pour le Festival.

L’association Les Fééries du Bocage a mis  en place un partenariat avec association qui œuvre pour l’insertion des sans domicile fixe.

 

Développer le tourisme

Les visiteurs, qui peuvent venir déguiser/costumer, participent aux différentes animations mises en place.

Conteurs, magiciens, lutins, conférences, balades contées, cracheurs de feu, maquillage, jeux, spectacles, musique, village médiéval, marché artisanal et découvertes de jeux anciens viennent enjoliver ce festival conçu pour tous les âges et tous les goûts.

Les balades contées dans les rues et forêts permettent de développer le tourisme, en faisant découvrir au public le Patrimoine de la commune de Dormelles.

Les Fééries du bocage favorise le développement d’autres associations locales telles que Le clos Metayer (Seine et Marne)  qui est impliqué dans la reconstitution historique de la période médiévale, Fumble,  association de Fontainebleau dédiée aux jeux plateaux et jeux anciens, tout comme le campement de l’enchanteresse de Nemours avec ses ateliers ludiques et participatifs.

Ces associations permettent au public, entre autres,  de découvrir la pyrotechnie, les jeux dits anciens, de créer des objets avec des matières recyclables, de comprendre les bienfaits des plantes et donc du respect de la nature, mais aussi permet un échange intergénérationnel tout en faisant un lien vers d’autres événements culturels locaux.

Les offices du tourisme du territoire relayent l’information du festival, comme les radios locales (Evasion, Oxygène, BLTV) et les journaux (La République, L’Eclaireur du Gâtinais, Le Parisien, L’Yonne).

Le marché artisanal met en lumière le travail des artisans dont 70% proviennent de la Seine et Marne.

                                                            

Créer du lien

Les conteurs comme les conférenciers explorent les contes et légendes et transmettent au public leurs connaissances. Depuis la création, une conteuse intervient dans des classes de primaires ainsi que pour des balades contées sur le thème du Festival.
Lors du Festival, les conteurs, magiciens et autres personnages féériques vont à la rencontre des personnes âgées, à mobilité réduite et des personnes avec handicap physique ou mental pour leur faire profiter des activités en s’adaptant à leur capacité et/ou à leur moyen.

 

L’association offre des entrées au festival à des personnes dites public défavorisés ou public dit prioritaires. L’association offre aussi des paniers gouters à structures spécialisées comme les IME ou Foyers d’insertion pour personnes handicapées. Une démarche que nous renouvelons chaque année.

L’association pense aussi aux personnes à mobilité réduite en organisant les activités accessibles (salle des fêtes, surface de retournement pour siège roulant, places réservées, animations, contes ou conférences dans ou autour d’un barnum sans obstacle…)

L’association veut aussi créer du lien au-delà du festival. Depuis plusieurs années, les écoles maternelles et primaires des environs participent à la décoration du site. En échange des bénévoles de l’association interviennent dans les classes.

Des résidents de maison de retraite, des personnes à mobilité réduites, et des enfants provenant d’un foyer d’accueil du territoire sont invités à participer au festival et le gouter leur est offert. Une façon pour l’association de créer du lien avec un public dit prioritaire et de donner toute la valeur aux mots « intergénérationnel » et « partage ».

L’association souhaite continuer à développer les partenariats avec des écoles, collèges, maisons de retraite, foyers type ADSEA ou foyer départemental de l’enfance, centre d’insertion ….

Une cinquantaine de bénévoles gravitent tout au long de l’année et durant le week-end pour permettre à cet événement d’exister. Certains d’entre eux logent les artisans, auteurs et illustrateurs créant ainsi un lien au-delà du festival.

 

Empreinte écologique

L’association met en place les moyens utiles au tri des déchets engendrés par le festival et son public.

Les différents acteurs favorisent le co-voiturage et les transports en communs.

Les achats sont tous effectués dans les commerces de proximité.

L’association investit dans l’achat de vaisselle en verre afin de limiter les déchets (réduction des achats de vaisselle en carton et plastique).

L’association loue un camion pour le festival afin de réduire les trajets pour aller chercher le matériel nécessaire.

Budget

L’association Les   Fééries du Bocage s’autofinancent à plus de 50% le reste étant apporté par des dons ou des subventions. Le département et les communes proches soutiennent le festival soit financièrement soit logistiquement tout comme certains acteurs locaux.

Le prix de la journée est à 4 euros et gratuit pour les moins de 5 ans. Une fois sur place, toutes les activités sont gratuites.

Le festival Les fééries du Bocage s’inscrit dans le paysage local et régional. En effet entre 1500 et 1800 visiteurs de Seine et Marne, de la région Ile de France et des régions voisines font le déplacement tout comme certains qui n’hésitent pas à parcourir plusieurs kms venant parfois de pays limitrophes pour participer à cet événement atypique, fédérateur, familial et convivial.

Nous espérons que vous serez sensibles à notre projet et que vous en ferez la promotion.

Nous nous tenons à votre disposition.

 

 

 

Actualisée en Mai 2019